Avec la réouverture des plages pour les activités nautiques, c’est le moment de reprendre la pratique du surf. Pour transporter sa planche de surf, plusieurs solutions existent. La plus simple et la plus pratique reste celle des barres de toit. Vous pouvez opter pour une galerie souple de toit. Mais le dispositif le plus recommandé est celui des barres de toit rigides. Il vous permet de transporter en toute sécurité votre planche de surf sans abimer cette dernière ainsi que votre véhicule. Voici quelques conseils pour fixer sa planche de surf sur des barres de toit afin que le trajet se fasse en toute sécurité.

Fixation d’une planche de surf sur des barres de toit rigides

Pour ne pas abimer votre planche, nous vous conseillons d’utiliser des protecteurs en mousse que vous pourrez installer directement sur les barres de toit. Vous pouvez ensuite placer les planches. Bien entendu, il y a un sens pour les mettre : le nose doit être vers le bas et vers l’avant du véhicule. Il est également essentiel que la planche soit bien centrée au niveau du toit. Elle ne doit pas être décalée vers la droite ou la gauche mais au centre des barres de toit. De même, elle ne doit pas être trop en arrière ou en avant.

Pour attacher la planche aux barres de toit, il convient d’utiliser des sangles de fixation. Celles-ci doivent être bien tendues pour éviter tout jeu lors de la conduite. Mais il ne faut pas non plus forcer sur les sangles, car cela pourrait abimer votre planche.

Il est possible de superposer deux planches de surf sur des barres de toit si vous êtes plusieurs surfeurs à bord du même véhicule.

Ces conseils de fixation valent également pour d’autres équipements nautiques comme un paddle par exemple.

Conduire avec une planche de surf sur le toit

Il convient d’adapter sa conduite lorsqu’on a installé sa planche de surf sur ses barres de toit. Cela va jouer sur l’aérodynamisme de la voiture. Le fait de transporter une ou plusieurs planches va également impacter votre consommation d’essence.

Lors de votre déplacement, modérez votre vitesse. Lorsque vous faites des pauses, pensez à bien vérifier la tension des sangles pour vous assurer que vos planches sont toujours correctement maintenues. N’hésitez pas à vous arrêter si un bruit inhabituel venait à apparaitre et à contrôler votre chargement.